Des conseils utiles et sensés

Ce matin, j’ai lu un article sur un site immobilier professionnel qui s’adresse aux personnes qui ont un projet de vente immobilière. Et ce que j’ai lu m’a fait bondir….

Pourquoi? Le titre de l’article m’a déjà laissé perplexe : “QUELS SONT LES PIÈGES A EVITER LORSQUE L’ON VEND UN LOGEMENT ? Cela sous-entend qu’il y a des pièges, et en plus cela met le doute dans la tête des personnes qui se demandent alors si elles vont mettre en route leur projet de vente car tout a l’air si compliqué ! Quand j’avance dans la lecture de cet article, je m’attends à des détails plutôt techniques sur lesquels un vendeur doit informer ses futurs acheteurs ou bien encore sur le déroulé d’une vente avec de vrais conseils sur chacune des étapes. Et bien, pas du tout, les 5 pièges tournent autour de QUOI ? Tout ce qui va pouvoir te convaincre de passer par un professionnel. Je cite les “5 pièges” évoqués dans l’article de Seloger.com

  • Surestimer le prix de son logement.
  • Vendre sans l’aide d’un professionnel de l’immobilier
  • Confier le mandat à plusieurs agences
  • Cacher les défauts de votre bien
  • Vendre durant la mauvaise période

Ayant travaillé dans l’immobilier traditionnel pendant plus de 10 ans, je partage l’idée que chaque service est fait pour répondre aux besoins des clients. Oui mais aujourd’hui, les choses évoluent, et il n’y a plus seulement 2 modèles économiques (agences immobilières ou vente entre particuliers seul) pour vendre sa maison ou son appartement mais 3 modèles.

Les possibilités qui s’ouvrent aux personnes qui recherchent de l’aide pour réussir leur projet de vente immobilière sont maintenant différentes. Le monde économique est en train de bouger et avec lui les circuits traditionnels de vente. Il est temps de faire connaître ce service novateur, dont la fondatrice que je suis, Agnès Bourguignon, prône les valeurs de service de proximité au travers de l’écoute, le partage et la bienveillance au travers du concept, Abby ma Coach Immo.

Pour te répondre positivement quant aux “pièges à éviter” évoqués dans l’article, je te parlerai plus de CONSEILS UTILES ET SENSÉS POUR RÉUSSIR TA VENTE DE MAISON. Voici ce que je te conseille :

  • Le choix du prix judicieux est très subjectif et bien souvent avec mes clients nous faisons une analyse du marché qui les entoure et sans pour autant s’écarter de plus de 10% du montant des estimations faites (en général 3 avis différents), je les conseille à se mettre à la place de leurs acheteurs s’ils devaient racheter leur propre maison ou appartement.
  • La motivation principale de mes clients qui ne souhaitent pas passer par un professionnel de l’immobilier est le montant des honoraires demandé qui grève la valeur de leur bien immobilier. L’avantage de se faire accompagner par ABBY MA COACH IMMO est liée à ce que le coaching va te rapporter, à la fois en gain d’argent (valeur de vente souvent supérieur à la valeur estimée par les professionnels – forfait coaching calculé sur la base de 1,2% du prix de vente) et en gain de temps (à l’inverse du temps perdu par le vendeur-particuliers qui ne mettrai pas les bonnes actions en place dès le début de sa mise en vente).
  • L’importance d’un bonne communication. Lorsque l’article dit qu’il ne faut pas confier sa vente à plusieurs professionnels, cela sous-entend d’avoir une bonne stratégie de communication. C’est la première chose que je définie avec mes clients pour leur permettre de capter les bons acheteurs et surtout de se démarquer des autres maisons à vendre. Quand tu vends un bien entre particuliers il faut “raconter la maison” et non aligner une enfilade de descriptif comme les professionnels le font. Je dis toujours qu’il faut mettre du “coeur” dans son annonce pour toucher la personne qui va la lire.
  • Les défauts ou “vices cachés” sont souvent ce que cherchent à connaître les acheteurs qui ont peur lors de leur première acquisition parce que tout le monde autour d’eux leur dit de faire attention. Cette inquiétude touche aussi les vendeurs que je rencontre, qui se demandent ce qu’ils doivent dire et ce qui est considéré comme vices cachés.
  • le dernier “piège” parle de “mauvaise période” pour mettre en vente. J’ai accompagné des clients sur des projets de vente aussi bien l’été que l’hiver et cela n’a jamais été un handicap, même si les jardins sont moins fleuris et la luminosité plus faible. Tout est une question de présentation du bien, d’ambiance dégagée et de motivation. Et je te garantie que certains sont même motivés à s’acheter une maison en guise de cadeau de Noël.

J’espère que ces conseils te motiveront à te lancer dans de beaux projets immobiliers. Au plaisir d’échanger avec toi,

Share