Vers un redémarrage en douceur

Plusieurs des familles que nous accompagnons dans leurs projets de vente immobilière sont inquiets face à cet avenir incertain mais ils consentent à dire que pour eux la pierre reste une “valeur refuge” et un bien dont ils sont propriétaires les rassure.

Dans cet article, Abby ma Coach Immo décrypte pour vous un ensemble de données et d’informations glanées dans divers supports de presse sur le redémarrage du marché de l’immobilier post confinement.

Tout d’abord, quelques chiffres….

(sur un panel de 1000 personnes interrogées)

  • 20% des personnes intérrogées envisagent de changer de logement, motivées par la quête d’espace.
  • 1 personne sur 4 souhaite disposer d’un espace extérieur (balcon, terrasse, jardin)
  • 55% d’entre elles ont fait évoluer leur projet depuis le confinement
  • 1 personne sur 3 souhaite que son futur bien soit situé au calme et proche de la nature
  • 17% d’entre elles estiment désormais que la proximité du lieu de travail est moins importante
  • 1/3 des personnes attendent de voir si les prix vont baisser

Ce qu’il est important de souligner, c’est que deux personnes sur trois ne remettent pas en cause leur projet immobilier !

propriétaires qui ont vendu leur maison entre particuliers avec l'aide Abby ma coach immo

Qu’en est-il du côté des vendeurs ?

Trois typologie de projets se profilent :

  • Les projets en cours des vendeurs qui avaient déjà amorcé leur mise en vente avant le confinement et qui vont reprendre les visites dès que ce sera possible
  • Des projets émergeant par obligation qui découlent du confinement. Les situation logiques de post-crise telle que les séparations, les décès, les pertes d’emploi, les cessations d’activités professionnelles.
  • Des changements de stratégie de la part des investisseurs, comme par exemple l’arrivée sur le marché de biens Airbnb, de logements saisonniers, victimes de la crise et où les traites continuent de tomber et impactent la rentabilité du placement.

Un dernier constat sur les taux d’emprunts.

Les banques ont continué de jouer le jeu en offrant des taux d’emprunts toujours aussi attractifs, malgré une hausse en mars 2020. Néanmoins, les conditions d’octroi sont plus strictes (taux d’endettement 33%, durée de 25 ans maximum). Aussi, il est important d’avoir un bon dossier dès le départ, ce qui risque d’écarter quelques primo-accédants.

Il faut néanmoins s’attendre à une montée douce des taux et des réajustements progressifs des prix de vente dans les mois à venir. C’est donc pour cela qu’une attitude d’attentisme ne pourrait donc pas être une stratégie gagnante pour les acheteurs à l’affût de bonnes affaires !

Voilà ! Nous espérons que cette analyse vous aidera à y voir plus clair et à vous lancer dans votre projet en toute connaissance.

Toujours est-il que nous sommes à votre écoute pour vous accompagner dans les meilleures conditions pour vous, dans tous vos projets de vente immobilière entre particuliers

Abby ma Coach Immo accompagne les propriétaires vendeurs entre particuliers

A bientôt, Abby

Share